Palais Rohan Bordeaux

Le palais Rohan est un palais bordelais construit pour l’archevêque de Bordeaux Ferdinand Maximilien Mériadec de Rohan en 1771.

Hôtel de l’Archevêché jusqu’à la Révolution, hôtel du département puis siège du tribunal révolutionnaire en 1791, hôtel de la préfecture en 1802, palais impérial de Napoléon Ier en 1808 et château royal en 1815 sous Louis XVIII, le palais Rohan devient hôtel de ville en 1835. Source : Wikidedia

E-P1: le premier réflex/compact micro 4/3 d’Olympus

Cet appareil au look rétro devrait être une révolution dans le monde des compacts. Avec ses objectifs interchangeables et son petit gabarit, il se situe entre le compact et le reflex. Olympus en parle ainsi :

« En 1959, Olympus révolutionna la photographie en poursuivant une idée simple : créer un appareil photo qui allie simplicité, performance et design. Conçu par l’un des designers les plus renommés de l’époque, Yoshihisa Maitani, l’Olympus Pen fut un immense succès planétaire.

Aujourd’hui cet appareil mythique renait sous sa forme numérique avec la sortie prochaine de l’Olympus EP-1, l’appareil photo numérique ultra compact à objectifs interchangeables. Qui n’a jamais rêvé d’obtenir la même qualité d’image qu’un professionnel pour ses photos de vacances ou les portraits de ses enfants ? C’est désormais chose faite grâce à l’Olympus EP-1, le premier appareil photo numérique de qualité professionnelle avec tous les avantages d’un appareil photo compact : compacité, légèreté, et simplicité d’utilisation.

Autre innovation majeure, l’Olympus EP-1 intègre la vidéo en haute définition avec une qualité d’enregistrement sonore de très haut niveau. »

A voir lorsqu’il sortira en Europe le 13 juillet prochain. Le prix sera de 749€ avec un zoom 14-42mm (F3,5-5,6). On trouvera l’appareil avec un objectif pancake F2,8/17 mm et un viseur optique pour 849€. Pour 949€ vous aurez droit au boitier avec ses deux objectifs. Si la qualité d’image est au rendez vous ça risque d’être une vraie bombe.

Quelques caractéristiques :

  • Boîtier ultra compact et léger au format Micro Four Third
  • Design épuré et finition métal
  • Deux couleurs, Silver et blanc
  • Vidéos en 1 280 x 720 à 30 images /sec avec un son stéréo et un autofocus pendant la prise de vue
  • Formats 4/3, 16/9, 3/2 et 1/1
  • Ecran LCD de 3 pouces
  • Capteur Llive MOS 12,3 Mégapixels
  • Fonctions de stabilisation d’images pour corriger les risques de flou

Plus d’information sur le site d’Olympus

Encore des cascades (mais à Gavarnie)

Encore une série de cascades mais cette fois ci, on change de vallée pour se rendre au dessus de Gavarnie. Les photos ont été prises à quelques centaines de mètres au dessus du village en suivant la route qui monte vers le barrage d’Ossoue et en descendant pour aller jusqu’à la rivière.

Les pauses longues de 6 à 10 secondes ont été obtenues en mettant un filtre ND8 devant l’objectif et en fermant entre f/16 etf/22. Le matériel utilisé est un 350D pour l’appareil et un Canon 10-22 pour l’objectif. Le trépied est bien sur obligatoire pour tenir des pauses de 10 secondes. La télécommande filaire permet en outre de ne pas toucher l’appareil lors de la prise de vue et d’éviter le retardateur.

Tester un objectif avant de l’acheter

Le prix d’un bon objectif est suffisamment important pour fournir de nombreuses questions lorsqu’on doit choisir quoi acheter : quelle marque, quelle focale, quelle ouverture ? En général il est difficile d’essayer un objectif avant de l’acheter à moins de connaître quelqu’un qui a le même ou d’aller dans un magasin mais dans ce dernier cas, les possibilités sont assez limités.

Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez naviguer sur le net pour trouver des avis d’utilisateurs mais vous pouvez aussi aller sur DeviantArt ou Flickr et regarder les exifs des photos pour savoir avec quel objectif elles ont été prises.

Un internaute a eu la bonne idée de créer une interface pour sélectionner les images de Flickr en fonction du choix d’un objectif précis. Ça donne Pixel Peeper. On peut entre autre choisir l’ouverture et la focale de l’objectif. Les images vous donneront une idée de ce que d’autres ont pu faire avec tel ou tel objectif. L’interface n’est pas exceptionnelle mais elle a au moins le mérite d’exister.

Voir le site en français

Voir aussi le site PBase qui propose ce type de tri : http://www.pbase.com/cameras

Fumée d’encens

Le week end dernier j’ai testé la photographie de fumée d’encens. Ce n’est pas si évident que cela d’obtenir un bon résultat. Les meilleures photos ont été réalisées avec un fond noir et en mettant le flash sur le côté par rapport à l’appareil. Je me suis construit un « snoot » avec une feuille de papier noir que j’ai installé sur le flash Sigma. Le Sigma 500 DG permet de déporter le flash sans option. C’est le flash interne de l’appareil qui déclenche le Sigma.

Dans le cas de la photo de fumée, j’ai donc été obligé d’utiliser une autre feuille opaque pour renvoyer la lumière vers la cellule du Sigma sans que le flash interne n’envoie de lumière devant lui pour éviter d’éclairer le fond noir. Les résultats sont sympas mais pourraient être améliorés en utilisant un deuxième flash de l’autre côté ainsi qu’un fond noir beaucoup plus grand (drap) que je pourrais mettre plus loin pour avoir moins de risque qu’il soit éclairé.

Pointe du Cap-Ferret

Encore une session photo au Cap Ferret mais cette fois çi en étant sur les lieux lors du lever du soleil. Autant dire qu’il n’y avait pas grand monde à part quelques pêcheurs lorsque le soleil est apparu sur l’horizon. Beaucoup de vent, mais une lumière fabuleuse à cause des quelques nuages qui donnaient du relief au ciel et qui tamisait le soleil. Je suis resté sur la plage environ 1h30 pour prendre presque 200 photos. Les dernières ont été prises vers 9h15 car ensuite la lumière n’était plus aussi intéressante.